Parmi les 34 dessins présentés dans l’exposition Cathédrale d’Amiens et Neuvième Art – 20 ans de créations, 12 ont été créés dans le cadre d’une opération bien particulière, liée aux célébrations de l’an 2000. Découvrez ici ces dessins, leurs auteurs et le contexte de ce projet…


La cathédrale d'Amiens aux couleurs du monde

Dans le cadre des projets célébrant le changement de millénaire à l’échelon national, la ville d’Amiens a été remarquée pour son programme « Amiens 2000, les couleurs du monde ». L’idée phare de ce projet était de présenter un moment fort de culture au XIIIe siècle sur chacun des cinq continents, alors qu’ici la cathédrale d’Amiens était construite, et de mettre ce temps fort en parallèle avec la création contemporaine. Les pays choisis pour symboliser ce lien à travers le temps et l’espace étaient le Mali pour l’Afrique, le Mexique pour le continent américain, la Turquie pour l’Europe, la Chine pour l’Asie et l’Australie pour l’Océanie. La découverte des traces de couleur permettant de lancer le programme de projection des couleurs médiévales sur la façade de la cathédrale Notre-Dame d’Amiens venait d’avoir lieu. L’idée a alors émergé de demander à douze auteurs de bande dessinée de représenter le monument en intégrant dans leur dessin la dimension polychromique de l’édifice. En 2000, ce sont Milo Manara, François Boucq, Max Cabanes, Paul Gillon, Daniel Goossens et François Schuiten qui se sont prêtés à l’exercice. En 2001, ils ont été rejoints par Batem, Philippe Druillet et le Turc Ergün Gündüz. En 2002 vint le tour de Bachan, auteur mexicain, puis en 2003 ce fut un collectif de trois auteurs maliens, Julien Batandéo, Massiré Tounkara et Papa Nambala Diawara qui réalisa un dessin. La collection fut complétée, en 2004, par l’espagnol Juanjo Guarnido. Les originaux de ces douze dessins ont été acquis au fur et à mesure des réalisations par le Musée de Picardie.
L’opération « Cathédrale d’Amiens aux couleurs du monde vue par des auteurs de bande dessinée » a permis à divers artistes de donner des visions variées du monument. Cette collection d’originaux exposée au rez-de-chaussée de l’ Office de Tourisme est aujourd’hui conservée au Musée de Picardie dans le fond d’Art graphique contemporain ; elle témoigne de l’impact toujours très fort du monument dans l’imaginaire  des artistes aujourd’hui.