À l’occasion du Centenaire de la Première Guerre Mondiale, et en partenariat avec la Bibliothèque Départementale de la Somme, retrouvez une exposition inédite sur les traces de Tolkien à travers la bande dessinée fantasy dans le Bibliobus de la Somme les 3, 4 et 5 juin sur la placette Lafleur !

La Première Guerre Mondiale a marqué de nombreux esprits et influencé les créations ultérieures des artistes revenant du front. Dans ses souvenirs des batailles de la Somme de juillet à novembre 1916, Tolkien lui-même, « père » de la fantasy moderne, a puisé l’inspiration pour ses décors du combat entre le bien et le mal.

L’exposition :

À partir des années 1980, la bande dessinée s’empare de la fantasy, en grande partie influencée par les univers de Tolkien. Trolls, elfs, géants et autres peuples font leur entrée dans la bande dessinée, s’affrontant dans des guerres de territoires et de puissance et amenant l’environnement propice à de nouvelles sortes de quêtes intiatiques pour les personnages centraux.

À travers une sélection d’ouvrage ayant marqué la bande dessinée fantasy, pour petits et grands, découvrez la variété des genres, des interprétations, des univers complets qu’auteurs et dessinateurs créent de concert, et suivez en fil rouge l’héritage de Tolkien dans ces bandes dessinées fantasy.

Pour en savoir plus : ce que Tolkien a ramené de la Somme :

J.R.R Tolkien entame la rédaction du premier des Contes perdus dès son retour du front et crée une Terre du Milieu aux allures lunaires. Autour de la Tour Maléfique du Seigneur des anneaux, le Mordor inhospitalier évoque notamment les décors gris du front. Le Marais des morts, quant à lui, puise ses origines dans les souvenirs qu’a Tolkien des champs de bataille et du no-man’s land après l’assaut, lorsque dans les cratères remplis par la pluie remontent à la surface les cadavres des soldats.