Affiche de Riff, déclinaison étroite...

Le temps fort des 19es Rendez-Vous de la Bande Dessinée d’Amiens a eu lieu les 7 et 8 juin 2014.
L’affiche de l’édition 2014 était signée Riff Reb’s (maquette de Caroline Pauchant)

Il a été précédé et suivi de nombreuses animations et expositions dans la ville, le département et la Région.

Nous mettrons en ligne, ici et sur les pages des expositions et animations, des photos témoignant du week-end qui vient de s’écouler.

En attendant, vous pouvez lire le 16 pages, qui était le guide du visiteur offert à l’entrée. Lisez-le, téléchargez-le (ne l’imprimez pas, faites un geste pour la planète !).

Cette année, nous avons reçu 94 auteurs, un record.

Ces pages n’attendent que vous, lisez-les, commentez-les !

Retrouvez également l’actu du festival sur Facebook

L’actu du festival sur Twitter

Les auteurs confirmés sur les Rendez-Vous

Voici qui étaient les 94 auteurs présents sur les 19es Rendez-Vous de la Bande Dessinée d’Amiens.

Merci à ceux d’entre vous qui nous parlent des bibliographies complètes qui étaient présentes sur la version précédente du site, nous nous efforçons de remettre cette fonctionnalité en place.
Nous faisons au mieux, merci de votre bienveillance !

Toutes les expositions à découvrir
Alice au pays des singes

Alice au pays des singes

Lieux & dates Bibliothèque Universitaire Pôle Cathédrale Espace Camille Claudel, au sous-sol Du 3 au…

La Guerre des Lulus

La Guerre des Lulus

LIEUX & DATES Bibliothèque Universitaire Pôle Cathédrale Espace Camille Claudel, au sous-sol Du 3 au…

Lisez le salon

Lisez le salon

Lieux & dates Bibliothèque Universitaire Pôle Cathédrale 2e étage Du 7 au 8 juin L’espace…

Notre Mère la Guerre

Notre Mère la Guerre

LIEUX & DATES Bibliothèque Universitaire Pôle Cathédrale 1er étage Du 6 au 8 juin Les…

Rencontres, tables rondes...

Sur les Rendez-Vous de la Bande Dessinée d’Amiens, vous pouviez vivre de nombreux formats de rencontre. Faisons-en le tour ici…

  • La Fabrique de la bande dessinée : c’cétait le nouveau grand temps fort des Rendez-Vous, c’en fut un des succès colossaux. Encadré par les étudiants du Diplôme d’Université « création de bande dessinée » de l’Université de Picardie Jules Verne, cet espace a accueilli chaque heure un nouvel auteur qui nous parlait d’un aspect de la création et proposait aux festivaliers de se prêter à un petit exercice de bande dessinée ! Boulet, Pozla, Matt Madden, Kris, Jessica Abel, Antoine Dodé, Damien Cuvillier, Cecil et quelques autres s’y sont succédés.
  • Les remises de prix, du concours régional, les ateliers, les parcours jeunesse ont été autant d’autres occasions d’échanger avec les auteurs présents pendant tout le week-end !
  1. remise du prix Meilleur Premier Album des lycéens picards le samedi 7 juin à 15h
  2. remise du prix des collégiens samariens le samedi 7 juin à 16h30
  3. remise des quatre prix du concours régionale le dimanche 8 juin à 16h
Toutes les animations

Animations tous publics :
- Atelier de sérigraphie « Les Éditions du Monstre », premier étage de la cafétéria du CROUS
- Les fanzines à rencontrer, hall de la cafétéria du CROUS
- La télévision du festival, à suivre en ligne et sur les sites
- Les ateliers d’initiation du Pôle numérique 3D animé par Waide Somme et l’IUT d’Amiens
- La projection au Ciné St-Leu de la fresque de Joe Sacco et du film La Tranchée de William Boyd (fresque chaque jour de 10h à 12h et de 14h à 15h30, projection du film chaque jour à 17h15, entrée libre et gratuite toute la journée)
- La Fabrique de la bande dessinée, espace de rencontre et d’atelier pour tous
- Le Salon de lecture, lisez tranquillement les livres des auteurs présents sur le festival
- Les remises de prix (voir onglet « Rencontres, tables rondes…« )

Animations accessibles à la jeunesse :
- Jeux (grand quizz), animations et visites guidées dans les expositions jeunesse, tout le week-end
- Raconte-tapis autour de la bande dessinée jeunesse Hugo et Cagoule
- Kamishibai autour de la bande dessinée Mon copain secret
- Théâtre d’ombres autour de la bande dessinée muette Anuki
- La Fabrique de la bande dessinée, espace de rencontre et d’atelier pour tous
- Le Salon de lecture, lisez tranquillement les livres des auteurs présents sur le festival
- Toutes les expositions interactives pour la jeunesse (Paola Crusoé, Alice au pays des singes et Le Laboratoire de bande dessinée, par exemple)

Prix Meilleur Premier Album des lycéens picards

Le prix Meilleur Premier Album des lycéens picards repose sur l’animation d’un jury de lecteurs en lycées professionnels, techniques et agricoles (une quarantaine de classe chaque année) qui travaille durant sept mois sur une sélection d’une douzaine d’albums de bande dessinée réalisés par des auteurs en début de carrière. L’idée forte du projet est d’utiliser la bande dessinée comme moyen de réconcilier des jeunes, le plus souvent en difficulté face aux livres, avec la lecture. Par ailleurs, le travail des près de 900 jeunes concernés par le projet chaque année permet la valorisation d’un auteur en début de carrière. Les outils d’accompagnement du projet ont permis à de nombreux jeunes, année après année, de retrouver le goût de la lecture, d’obtenir des clés d’entrée dans le monde de la culture et d’être à nouveau mobilisés sur des projets liés à l’école.

Le lauréat du 16e prix Meilleur Premier Album des lycéens picards est Bruno Dequier qui remporte le prix avec le tome 1 de Louca (éd. Dupuis).
Il a reçu son prix le samedi 7 juin à 15h sur le festival.
Au sein de l’exposition consacrée à ce projet, ce sont les 11 albums de la sélection sur laquelle ont travaillé plus de 900 jeunes de la région Picardie qui ont été mis en avant.

Prix bande dessinée des collégiens samariens

Après une année d’expérimentation avec 4 établissements en 2012, le Prix bande dessinée des collégiens samariens revient cette année, en grand format, avec 20 collèges du département. Le Conseil Général de la Somme, la direction général des affaires culturelles, l’académie d’Amiens, la Bibliothèque Départementale de la Somme et l’association On a marché sur la bulle s’associent pour développer ce vaste projet.

L’idée forte du projet est d’encourager la lecture par le biais de la bande dessinée. Lors des séances d’animation du Prix Meilleur Premier Album des lycéens picards, bon nombre de lycéens touchés par le projet disent avoir arrêté de lire au collège. Pour prévenir le désintérêt des plus jeunes pour la lecture, l’objectif du projet est de démontrer aux collégiens qu’il existe des « lectures plaisirs » et des albums qui leur correspondent. Beaucoup de jeunes associent aujourd’hui lecture et travail, il s’agit donc ici de leur faire tester d’autres lectures, preuves qu’amener un livre à la maison ce n’est pas emporter des devoirs en plus.


Prix bande dessinée des collégiens samariens

Les animateurs de l’association interviennent trois fois dans chaque établissement :

- une première intervention pour présenter le projet, expliquer les difficultés que rencontrent les auteurs et présenter la sélection des six albums que les élèves devront lire, en insistant bien sur l’importance de chacun au sein du projet.

- une seconde intervention pour une séance de formation théorique autour du médium bande dessinée. Grâce à cette initiation aux codes de la bande dessinée, les élèves en apprennent plus sur la façon dont les auteurs font leurs choix et aiguisent ainsi un peu plus leur sens critique.

- la troisième séance, celle du vote, se déroule autour d’un jeu spécialement créé pour l’occasion. Les élèves, regroupés par équipe, doivent répondre à trois séries de questions sur la sélection et le contenu des séances. C’est une manière ludique de ré-investir les acquis avant le vote final.

Pour cette édition du projet, l’album lauréat est le premier tome d’une série prévue en 3 tomes, dessinée par Joël Jurion et écrite par Antoine Ozanam. L’album, intitulé Klaw, est paru aux éditions du Lombard. Il a reçu 35,8 % des voix.


Prix bande dessinée des collégiens samariens

Pour plus d’informations sur ce projet, visitez son site : http://www.prixbdsamariens.fr/

Prix bande dessinée des collégiens samariens

Remise du prix

Le prix sera remis aux auteurs cette année le samedi 7 juin à 16h30 dans l’exposition qui est consacrée à la sélection.
Prix samarien
Le concours 2014 - "Sur mon île déserte..."

Pour voir toutes les infos, en particulier sur les lauréats, rendez-vous sur cette page !!!

  • Pour y participer, il suffit d’habiter en Picardie, et de ne jamais avoir publié de bandes dessinées dans une revue professionnelle (et de ne pas avoir gagné une des éditions précédentes du concours dans la même catégorie !).
  • Il faut rendre une ou deux planches originales de bandes dessinées,format A4 à A3, avant le 15 mai 2014, en lien avec le sujet proposé.
  • Chaque planche doit comporter au dos le nom, l’âge, la classe (s’il y a lieu) l’adresse mail et l’adresse du participant.
  • Le premier prix consiste en un bon d’achat de 200 euros en bandes dessinées.
  •  La remise des lots aura lieu en présence du jury et de la presse le dimanche 8 Juin 2014 au Pôle Universitaire (à 16h00).
  • Cette année, les catégories seront divisées en : élèves des classes élémentaires, élèves des collèges, élèves des lycées, hors-catégorie (aucune limite d’âge), avec un prix décerné dans chaque section. Il est possible de participer à ce concours dans toutes les catégories à titre personnel, ou en groupe (classe, centre de loisirs, club B.D.).
  • La remise des planches ainsi que les demandes de renseignements sont à adresser à l’adresse ci-dessous :
    Association « On a marché sur la bulle » 147b rue Dejean 80000 AMIENS
    Renseignements complémentaires au 03 22 72 18 74
Affiche concours de bande dessinée 2014

Tous nos remerciements à Mathilde Domecq et aux éditions Glénat pour l’utilisation d’un extrait de planche de la série Paola Crusoé.

Les journées des scolaires

Mardi 3 juin, jeudi 5 juin, vendredi 6 juin.

Comme chaque année depuis 2002, nous accueillons des groupes scolaires venus de toute la région picarde le jeudi 5 juin toute la journée, mais également le vendredi 6 juin en matinée et pour la première fois également le mardi qui précède (1500 jeunes environ cette année en tout).
Les 20 collèges participant au Prix bande dessinée des collégiens samariens auront donc une journée réservée exclusivement pour eux le mardi 3 juin.

Lors de ces journées réservées aux scolaires, il était possible de rencontrer un auteur, de bénéficier d’une visite guidée des expositions déjà en place sur le site du Pôle Universitaire, mais également de découvrir d’autres expositions au cœur de la ville.
Si vous êtes intéressé(e) par ces journées des scolaires en vue du salon 2015 pour inscrire des élèves (deux classes maxi par établissement) ou simplement pour avoir plus d’informations, passez par la Page Contacts, et envoyez un mail à Céline Goubet, qui coordonne ces journées !

Les réservations en vue des journées des scolaires pour les 20es Rendez-Vous de la Bande Dessinée d’Amiens commenceront en janvier 2015.

Les réservations pour les journées des scolaires 2014 avaient débuté le mercredi 8 janvier 2014.
Le nombre de classes accueillies étant limité, les créneaux se sont très rapidement remplis ! Soyez vigilants…


"Raconter la Grande Guerre en bande dessinée"

La bande dessinée a longtemps été associée à la jeunesse et à l’humour, deux champs qui se prêtaient mal à l’évocation de la Grande Guerre dans les illustrés et les publications étroitement surveillées dans le cadre de la loi du 16 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse.
La figure emblématique de Jacques Tardi et son monumental C’était la guerre des tranchées a ouvert la porte aujourd’hui à une prise en compte de la Grande Guerre par le Neuvième Art.
À l’aube des célébrations du centenaire du conflit, c’était l’occasion rêvée de consacrer la journée professionnelle des 19es Rendez-Vous de la Bande Dessinée d’Amiens à cette thématique riche et complexe à la fois.


Journée professionnelle du vendredi 6 juin

Programme de la journée

- 9h : accueil des participants
-  9h15 : introduction de la journee par Pascal Mériaux (directeur de l’association)
- 9h30 : conférence de Vincent Marie, universitaire spécialiste de la représentation de la Grande Guerre en bande dessinée
- 11h : rencontre / débat avec Joe Sacco, auteur  américaine de La Grande Guerre, le premier jour de la bataille de la Somme (éd. Futuropolis)
- 12h30 : pause déjeuner
- 13h30 : reprise avec Régis Hautière et Hardoc, auteurs de la série La Guerre des Lulus (éd. Casterman)
- 15h : rencontre / débat avec Kris et Maël, les auteurs de Notre Mère la Guerre (éd. Futuropolis)

Liens utiles
Où, quand, combien ?

Le salon se déroule au Pôle Universitaire Cathédrale, au pied de la Cathédrale d’Amiens, rue Vanmarcke, ainsi que dans la cafétéria du CROUS, juste en face… 
Le tarif journalier d’accès aux sites est du salon est de 3 euros par jour et par personne, gratuit pour les moins de 12 ans.
Les sites sont ouverts de 10h à 19h, le samedi et le dimanche, avec ouverture de la billetterie à partir de 9h30.
La plupart des dédicaces commencent à 15h l’après-midi, mais un certain nombre d’auteurs sont néanmoins présents le matin…
Les auteurs dédicacent à la Bibliothèque universitaire et à la cafétéria du CROUS, rue Vanmarcke.

Mais où est donc Amiens ?
Dédicace mode d'emploi

Voici les principales choses à savoir sur les plannings des auteurs et les caractéristiques des dédicaces des uns et des autres.

Auteurs présents le samedi seulement :
Anlor
Clément Baloup, qui est néanmoins présent en rencontre le dimanche matin dans son exposition
Yannick Corboz, qui est néanmoins présent en rencontre le dimanche matin dans son exposition
Bruno Dequier
Mathilde Domecq
Christian Durieux
Daniel Goossens
Laurent Maffre
Marc-Antoine Mathieu
Antoine Ozanam
Christophe Quet
Tian

Auteurs présents le dimanche seulement :
Pieter De Porteere
Serge Dutfoy

Auteurs en tirage au sort :
Samedi à 10h, Corboz et Paul Salomone
Samedi à 14h30, Riff et Corboz

Dimanche à 10h, Paul Salomone
Dimanche à 14h30, Riff Reb’s

 

Conditions spéciales de dédicace
Jean-Claude Mézières dédicacera exclusivement son dernier album paru, Souvenirs de futurs

La dédicace…

Il y aurait tant et tant à dire sur cette activité au sein des manifestations liées au livre de bande dessinée. Quoi qu’il en soit, nous ne pouvons que vous inciter à prendre tout cela avec le plus de légèreté possible, ce sont les livres et leurs créateurs qui sont au cœur d’une manifestation comme la nôtre, pas les dessins autographes que certains d’entre eux auront la gentillesse de déposer sur vos albums, merci de ne jamais l’oublier…

Sur Amiens, les séances de signature commencent autour de 15h. Pour autant, un certain nombre d’auteurs peuvent être présents le matin. Ce sont eux qui sont maîtres de leur temps passé face aux lecteurs. Parfois, cependant, il arrive que certains d’entre eux aient des impératifs particuliers (horaires précis, demandes précises sur la façon dont se déroule la dédicace, livres qu’ils souhaitent signer). Dans tous ces cas, nous faisons au mieux pour vous informer sur les divers points librairie et sur le stand de l’organisation, au rez-de-chaussée du bâtiment principal.

N’oubliez pas en toute circonstance de méditer la maxime de Maëster « Soyons dignes d’un don et pas dingues d’un dû ».

Voici en particulier quel est le mode opératoire de nos célèbres tirages au sort :

« Parfois, les séances de dédicace de certains auteurs, particulièrement recherchés par les collectionneurs et les amateurs, tournent au cauchemar pour les auteurs, les organisateurs et le public. Ce qui devait être plaisir et rencontre se transforme alors en malaise et frustration, de part et d’autre.

Les procédures que nous mettons en place en accord avec les auteurs, et en particulier les tirages au sort, auront à nos yeux la qualité de donner des chances égales à tous, et de ne pas immobiliser des visiteurs pendant des heures, en quête d’un hypothétique dessin.

Pour le tirage au sort, la procédure est la suivante : afin d’encadrer les dédicaces de certains auteurs, un tirage au sort sera effectué au sein du Pôle Cathédrale, et plus précisément du côté du hall de la Faculté de Droit, chaque jour à 14h30 (du côté des stands libraires, suivre le fléchage).
Inutile de s’y rendre longtemps avant, l’ordre d’arrivée sur place importera peu. Les personnes présentes, souhaitant une dédicace d’un des auteurs concernés, sortant des salles, tireront au sort un papier qui leur dira si elles auront, ou pas, une dédicace, et si oui un numéro leur sera attribué, leur permettant de connaître approximativement l’heure de leur passage. Les autres pourront reprendre le cours de leurs activités sur le salon, sans avoir perdu trois heures d’attente devant les portes, et sans attendre six heures de plus à l’intérieur pour s’entendre dire qu’il se fait tard, que l’auteur doit partir, ou qu’il est fatigué.
Le nombre de dédicaces dessinées réalisées par chaque auteur sera précisé au moment des tirages. Bien évidemment, il n’est pas possible d’être simultanément dans une file et de participer aux tirages au sort. En conséquence, tout sac laissé seul pendant la période des tirages au sort ne sera définitivement pas considéré comme un visiteur, et perdra sa place…

Tirages au sort programmés le samedi 7 juin à 10h15 et à 14h30 :
Paul Salomone pour 12 dédicaces et Yannick Corboz pour 10 dédicaces à 10h15, Riff Reb’s pour 20 dédicaces et Yannick Corboz pour 20 dédicaces à 14h30.

Tirages au sort programmés le dimanche 8 juin à 10h15 et à 14h30 :
Paul Salomone pour 12 dédicaces à 10h15, Riff Reb’s pour 20 dédicaces à 14h30.

Jean-Claude Mézières dédicacera uniquement le dernier ouvrage paru, Souvenirs de futurs.

Pour tous les autres auteurs : attendez l’arrivée des auteurs devant la table où leur nom est indiqué, faites preuve de patience, et surtout n’hésitez pas à partir à la découverte, c’est à cela que sert un festival comme le nôtre ! Si nous étions à votre place (ce qui n’est pas le cas, nous en convenons), nous préfèrerions flâner et profiter des découvertes proposées par nos choix de programmation plutôt que de nous immobiliser de longues heures devant telle ou telle table, quelles que soient les qualités de l’auteur qui viendra s’asseoir de l’autre côté. Mais c’est vous qui voyez.
Il n’y a aucune contrainte à l’achat d’albums de bande dessinée sur notre festival, mais, sachez que nous offrons un ex-libris inédit pour l’achat d’un album sur nos stands librairie, avec la collaboration des auteurs. »

Programmation Ciné Saint-Leu

Chaque année, pendant le week-end des Rendez-Vous de la Bande Dessinée d’Amiens, le ciné Saint-Leu propose une programmation en lien avec la bande dessinée. Cette année la programmation a évoqué le centenaire de la Première Guerre Mondiale avec la présence de Joe Sacco puis a suivi la route des étoiles avec la série de bande dessinée de Pierre Christin et Jean-Claude Mézières, Valérian et Laureline (éd. Dargaud).

  • Samedi 7 et dimanche 8 juin de 10h à 12h et de 14h à 15h30 : ouverture en accès  libre et projection en boucle de la fresque de Joe Sacco sur le 1er jour de la Bataille de la Somme, le 1er juillet 1916.
  • Samedi 7 juin à 15h30 : Table ronde avec Joe Sacco, auteur de La Grande Guerre (éd. Futuropolis).
  • Samedi 7 juin à 17h : Projection du film de William Boyd, La Tranchée.
  • Dimanche 8 juin à 15h30 : Table ronde avec Jean-Claude Mézières, dessinateur de la série Valérian et Laureline (éd. Dargaud).

Chaque année Les Rendez-Vous de la Bande Dessinée d’Amiens offre un espace valorisant aux fanzines qui le souhaitent. En 2014, nous avons accueilli 7 fanzines.


Les fanzines à découvrir
  • La lanterne à BD : Depuis 2007, La Lanterne à BD, composée de dessinateurs et d’auteurs de BD, a réalisé plusieurs collectifs, alimente un blog et participe à de nombreuses manifestations. Nous sommes une association de bande dessinée du Nord de la France (Aisne) regroupant plus de dix auteurs membres et un Président d’honneur passionné Monsieur Serge Dutfoy, auteur entre autres de l’histoire du Rock en BD, Tintouin à Saint-Quentin…
  • Zavata : Zavata est une association qui regroupe une quarantaine d’artistes dont les techniques d’expression et de réalisation sont éclectiques. Créée à Lille en 2005, l’association a peu à peu constitué un réseau dans différentes villes, organisant des événements notamment à Amiens, Rennes, Saint-Étienne, mais aussi en Allemagne et au Luxembourg. Au sein de l’association quelques uns des adhérents se sont regroupés pour créer Zavata la revue, dans lequel sont édités des textes, des photos, des dessins mais aussi des BD réalisées par les artistes de l’association. La revue est réalisée en auto-production, mise en page et éditée par les soins des adhérents.
  • Cage d’Escalier : Cage d’Escalier est un collectif d’auteurs de bande dessinée et d’illustrateurs. Le premier numéro est sur le thème de la colocation. On y suit l’histoire de onze personnages. Certains s’installent en colocation, d’autres gravites autour de cette maison. Les relations et les regards se croisent et s’entremêlent autour d’anecdotes vécues tout autant que fictives. Le principe de ce collectif est qu’il y a un travail commun entre les auteurs, des réponses, qu’il y ai des échanges entre les histoires.
  • Rien à voir : Rien à voir est un magazine de bande dessinée regroupant un lot d’auteurs de la bande dessinée alternative, dont un certain nombre de professionnels en début de carrière. Après 8 ans de parution et de nombreuses présences en festival, RAV a fêté son 30e numéro en 2013.
  • La Nuagerie : Les petites gouttes d’eau remontent vers le ciel, se condensent et forment une entité magnifique et majestueuse, légère et imposante. De la même manière, les membres de la Nuagerie se réunissent et réalisent ensemble de folles et incroyables histoires au graphisme pluriel et rafraichissant. Créée en 2008, la Nuagerie est à l’origine de plusieurs fanzines: La ville, Cadavre exquis, Les chroniques de Simone, Fil et Sucre et profite des Rendez-Vous de la Bande Dessinée d’Amiens pour lancer son nouveau projet.

visuels fanzines 2014