edith_photo_1331046955

25 juillet 1960 : naissance d’Edith Grattery à Marseille, France. En 1988, alors qu’elle est membre de l’atelier Asylum (avec, entre autres, Riff Reb’s ou Cromwell), Édith entreprend, sur un scénario de Gonord, L’ascension d’Ornicar, son premier album publié dans la fameuse collection X de Futuropolis. Elle collabore parallèlement au magazine Circus. En 1990, avec Yann, Édith signe le premier volume de sa première série, Basil et Victoria, l’histoire à la Dickens de deux gamins des rues dans le Londres brumeux et psychorigide de la Reine Victoria. Alph-Art du meilleur album à Angoulême pour Jack, le troisième tome de la même série. La même année, TF1 diffuse les épisodes d’Orson et Olivia, adaptation, sur laquelle Édith travaille, de Basil et Victoria. Édith travaillait essentiellement pour l’École des Loisirs où elle réalise des livres pour enfants. Elle revient à la bande dessinée en 2000 avec l’excellent Eugène de Tourcoing-Startrec, chez Casterman.
En 2004, elle se lance, avec Corcal au scénario, dans la série du Trio Bonaventure (éditions Delcourt). Puis, après une pause de plus de dix ans, elle revient à Basil et Victoria, dont le dernier tome est sorti en 2007, avant de se lancer, en compagnie de Yann, dans l’adaptation du célèbre roman d’Emily BrontëLes Hauts de Hurlevent. En 2012, on la retrouve avec un scénario de Corcal sur l’adaptation de La chambre de Lautréamont chez Futuropolis. En 2015, elle adapte seule, le roman de Philippa Pearce, Le jardin de minuit.