floch_photo_1174465437

Né en 1961, en Bretagne à côté de Brest, Arnaud Floc’h a grandi en Afrique noire, au Cameroun et au Niger. Il retourne en France à seize ans et suivra, quelques années plus tard, des études aux Beaux-arts de Brest. Ce sont les éditions Larousse qui remarquent son potentiel et lui proposent d’illustrer une série d’encyclopédies. Il entre dans le monde de la BD en 1984 via les éditions Glénat, pour le compte de qui il sort deux albums et produit des histoires courtes sous le pseudonyme d’Arnaud Fontaine, et monte son propre studio de publicité en 1989.
Il revient à l’illustration en 1998, poussé par ses amis dessinateurs de BD (Cuzor, Manini, De Metter, Poupon et Truong), qui le présentent à un jeune éditeur, Triskel.
À partir de cette date se suivront diverses publications chez de nombreux éditeurs qui ne le feront pas arrêter la communication graphique pour autant. En 2005, nouvelle rencontre importante avec un grand amoureux de l’Afrique noire, Yves Pinguilly. Une collaboration régulière s’installe sous la forme de deux livres destinés à la jeunesse, puis d’un troisième projet, Zalissa et Yamba.
Sa vie est riche de rencontres artistiques décisives aussi bien en Europe qu’en Afrique, continent qui l’a beaucoup influencé, notamment pour sa série les épines du Christ. Récemment il a réalisé, seul, La vallée des papillons aux éditions Des ronds dans l’O et Les otages avec Christiane Germain chez Futuropolis. En avril 2015 sort, Emmett Till, aux éditions Sarbacane et en 2016 il est le scénariste de, Le carrefour, un livre dessiné par Grégory Charlet, paru aux éditions Bamboo.

Bibliographie