Valérie Mangin

Née en 1973, Valérie Mangin est lauréate du Concours général de latin. C’est le sésame qui lui ouvre les portes des prestigieuses classes préparatoires du Lycée Henri IV de Paris, puis de la très élitiste École nationale des Chartes.
Latiniste, historienne, historienne de l’Art, Valérie n’arrive pas à envisager de « finir » conservateur d’un grand musée national. Elle préfère passer de l’Histoire aux histoires. Ses scénarii, en adoptant l’apparence du récit d’aventure, sont avant tout de grands jeux historiques, politiques et culturels.
Que ce soit dans la Rome des Chroniques de l’Antiquité galactique, la Révolution fantastique du Petit Miracle, le puzzle conceptuel de Trois Christs, le thriller haletant de Du plomb pour les garces ou le péplum grandiose d’Alix senator, elle aime à se jouer de tous les codes des littératures populaires.
Avec Jeanne Puchol, elle réalise Moi, Jeanne d’Arc dont l’intégrale paraît chez Des ronds dans l’O.
Elle participe aussi à l’album collectif En chemin elle rencontre… vol.3 avec un récit sur le sexisme dans les jouets illustré par Laetitia Coryn.