expo_prado__de_l_autre_coté_du_réel

Lieux & dates

Bibliothèque Universitaire,

pôle Cathédrale, 1er étage,

les 4 et 5 juin

L'exposition

« J’ai décidé de faire de la bande dessinée pour raconter des choses. Mais je ne pouvais pas raconter de la même façon une histoire d’anticipation, une histoire intimiste ou une histoire d’humour social, alors j’ai aussi besoin de changer les styles de dessins, la façon de raconter ».

Miguelanxo Prado adapte son style et sa technique à chaque récit, entraînant avec une grande virtuosité artistique le lecteur entre réel et imaginaire. Traversant l’ensemble de son œuvre, les originaux exposés plongent le spectateur dans la profondeur de ses décors aux couleurs vives et riches où les personnages prennent place avec des expressions parfaitement rendues.


L'auteur

Né en 1958 à La Corogne, en Espagne, Miguelanxo Prado découvre la bande dessinée à 19ans, en parallèle de ses études d’architecture. Il soumet rapidement ses premières créations à des fanzines espagnols, est publié en 1979 et fonde son propre fanzine.

Après plusieurs albums traduits en français, c’est en 1992 qu’il accède à une réelle notoriété en France en recevant le Prix de la Meilleure Bande Dessinée étrangère à Angoulême pour Trait de craie.

Appelé à réaliser les dessins préparatoires pour le dessin animé tiré de la série télévisée Men in Black, il supervise sa réalisation pendant quatre ans, dessinant plus de 6000 personnages. Il réalise dix ans plus tard son propre long-métrage d’animation, De Profundis, entièrement réalisé à la main.

En 2013, Prado nous offre son dernier roman graphique, Ardalen, Vent de mémoire. Dans cette fiction fantastique, le lecteur est transporté dans les souvenirs d’un vieil homme solitaire. Cette fois-ci, l’acrylique remplace les pastels, donnant une teinte particulièrement mélancolique à sa palette de couleurs.