Pour telecharger

Pour télécharger

La bande dessinée véhicule depuis qu’elle existe des préjugés tenaces !

Elle est méprisée ou incomprise par la plupart des voix médiatiques associées au livre et à la lecture. Peu analysée et critiquée dans les médias, peu étudiée à l’Université, effleurée dans la sphère de l’éducation, elle dispose paradoxalement de nombreuses forces. Dans le monde francophone européen, elle est un secteur clé de l’édition, en croissance dans une économie en berne. Riche, diverse, inventive et pertinente dans le domaine de la création, elle n’a pas sur ce sujet non plus de raison d’avoir de complexes. Populaire, très empruntée en bibliothèque, très partagée dans les réseaux familiaux et amicaux, elle circule plus que toute autre forme de livre. Le fossé entre sa réalité et sa perception est d’autant plus large.

Alors, la bande dessinée est-elle un simple divertissement, principalement destiné à un public jeune qu’elle détournerait même de la « vraie lecture » ? Son poids économique s’explique-t-il par notre manque d’inspiration lorsqu’il s’agit de choisir nos cadeaux de Noël ? Peine-t-elle simplement à faire connaître ses forces au plus grand nombre ?

Cette journée professionnelle propose de donner la parole à des spécialistes renommés qui partageront ici leurs connaissances, leur expérience et leur passion ; l’occasion d’en finir une fois pour toutes (on peut rêver) avec les préjugés et les a priori qui entourent la bande dessinée !

Benoît Peeters, considéré comme l’un des meilleurs spécialistes d’Hergé, scénariste du cycle Les Cités obscures (éd. Casterman), interviendra en début de matinée. Après une rapide présentation de l’histoire du Neuvième Art, il mettra en exergue le déséquilibre qui existe entre le poids économique et la visibilité du médium. Directeur éditorial chez Casterman, Benoît Mouchart insistera ensuite sur le rôle de l’éditeur dans la diffusion et la médiation autour de la bande dessinée. En début d’après-midi, Jean-Christophe Ogier, en charge du rendez-vous bande dessinée sur France Info, partagera son expérience et évoquera la médiatisation de cette dernière. Toute la journée sera animée par Alexandra Oury, journaliste indépendante.

L’objectif de cette journée est de fournir des outils à l’ensemble des théoriciens, auteurs, bibliothécaires, représentants du monde politique et économique, afin que tous deviennent de meilleurs médiateurs objectifs, éclairés, passionnés et passionnants !

La journée est gratuite et ouverte aux professionnels du livre mais aussi aux amateurs éclairés, aux amateurs curieux et à tous les autres, sur réservation préalable.

Le programme synthétique :

9h00 : accueil

9h15 : mots d’introduction par Pascal Mériaux, directeur de l’association On a Marché sur la Bulle

9h30 : intervention de Benoît Peeters, auteur de plusieurs essais sur la bande dessinée et considéré comme l’un des meilleurs spécialistes d’Hergé

11h00 : intervention de Benoît Mouchartdirecteur éditorial en charge de la bande dessinée chez Casterman.

13h30 : intervention de Jean-Christophe Ogier, journaliste, en charge depuis plus de 20 ans du rendez-vous bande dessinée de France Info.

15h00 : table ronde animée par Alexandra Oury, journaliste indépendante, qui mènera également les débats avec les intervenants tout au long de la journée.